publication

La Villa aux Oiseaux parution en gros caractères

La Villa aux OIseaux tome 1
Editions Encre Bleue Large Vision

LA VILLA AUX OISEAUX PARUTION EN GROS CARACTERES :

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution d’une nouvelle édition de La Villa aux Oiseaux,  (l’édition chez BoD est toujours disponible bien sûr !)  aux Editions Encre Bleue Large Vision en gros caractères.  Vous pouvez  l’acheter directement sur le site de la maison d’édition  sur internet : https://www.largevision.fr/ ou le commander en librairie ou encore demander à votre bibliothèque de le commander. En effet, cette édition en gros caractères pour les personnes malvoyantes ou qui aiment avoir un confort de lecture est destinée en grande partie aux bibliothèques. En fait, elles ont toutes un rayon « Large Vision/ GROS CARACTERES ».

Sur le site de l’éditeur vous pouvez même lire un extrait 🙂  Profitez-en ! Vous avez reconnu la Villa aux Oiseaux sur la couverture, elle est belle la maison du faubourg 🙂 !

J’avoue que j’aime bien lire moi-même des romans « en gros caractères »  et nous sommes nombreux(e) à le faire même si nous n’avons pas de souci de vision. C’est un confort de lecture et cela évite de mettre ses lunettes !

EDITION ENCRE BLEUE LARGE VISION :

Cette maison d’édition est une spécialiste des livres en gros caractères, c’est une des pionnières en la matière, elle possède un large catalogue de livres en gros caractères : n’hésitez pas à regarder les autres titres du catalogue : https://www.largevision.fr/

UNE EDITION POUR LES BIBLIOTHEQUES :

Si vous souhaitez que mon roman puisse être lu largement par un public varié, je vous propose de mettre ce titre dans le cahier de demandes de commandes de votre Bibliothèque municipale, de village ou de quartier. Donc, il suffit d’inscrire le titre « La Villa aux Oiseaux, Isabelle Desbenoit, 2018, éditions Encre Bleue Large Vision ».

Merci donc à vous de parler à votre bibliothécaire de cette parution pour alimenter ainsi le rayon « Gros caractères, Large Vision » et bonne lecture élargie 🙂 ! 

Comment publier votre livre ?

 
La question est souvent posée sur le net et des dizaines de sites vous proposent de vous aider, de vous donner des conseils ou de vous publier votre livre.
 
Nous parlons ici des livres « papiers » et non des e-books très faciles à publier sur internet.
Mais comment s’y retrouver ? cet article propose de vous donner quelques repères généraux sur l’édition.
1) Publier votre livre en auto-édition :
Cela veut dire que vous faites tout de A à Z :
-Vous écrivez votre livre,
– Vous  corrigez votre livre (ou faites corriger par un prestataire)
– Vous trouvez un imprimeur pour faire fabriquer les livres en X exemplaires et vous payez votre commande.
– Vous faites (ou  vous faites faire) la mise en page, la couverture, vous demandez vous même l’ISBN (numéro du livre pour son référencement).
– Vous vendez vos ouvrages en démarchant les libraires, en faisant des séances de dédicaces etc. En espérant en vendre assez pour rentrer au moins dans vos frais et au mieux vous faire de l’argent
Cela nécessite donc que vous ayez un statut (auto-entrepreneur ou autre) que vous teniez un minimum vos comptes, dépenses, recettes et que vous assumiez totalement la partie commerciale pour vendre vos livres.
Vous êtes donc écrivain mais vous êtes aussi la majeure partie de votre temps un « commerçant » avec tous les talents qui vont avec.
2) Publier votre livre à compte d’éditeur :
Vous écrivez votre livre
Vous cherchez ensuite un éditeur qui va se charger totalement de la fabrication et de la vente de vos ouvrages via un réseau de distribution en librairie ou par internet.
Cet éditeur pourra vous demander de « retravailler » votre livre, de changer le titre ou certains passages et bien sûr, vous lui céderez tous vos droits  en signant un contrat à compte d’éditeur en échange de droits d’auteur qui ne dépasseront pratiquement jamais 10% mais cela peut être 5 ou 6% aussi (si votre livre coute 10 euros, vous toucherez donc 0.50 à 1 euros par vente). Vous devrez évidemment déclarer vos droits d’auteur au Fisc.
Votre livre sortira en librairie pour un temps limité, le stock des invendus iront ensuite au pilon et votre livre ne sera plus accessible, sauf d’occasion. Les chiffres des ventes moyennes des livres (à part les Best Sellers), sont relativement modestes.
 Alors, schématiquement, trois cas de figure :
– Vous êtes un génie de l’écriture et/ou vous écrivez pile dans la cible de ce qui est à la mode et dans la ligne éditoriale de la maison d’édition.
Vous ferez alors partie du pourcentage infime (1 pour 1000) des auteurs inconnus publiés par des grandes maisons d’édition. Il est toutefois fortement recommandé de « connaitre » certaines personnes dans lesdites maison qui pourront donner un coup de pouce pour que votre livre soit examiné.
– Vous êtes quelqu’un de connu (chanteurs, téléréalité etc.) et de toute façon on vous publiera quitte à vous donnez un coup de main pour que votre livre soit « lisible ». Ce sera souvent un livre auto-biographique.
– Vous êtes Madame ou Monsieur tout le monde, vous ne connaissez personne dans le milieu de l’édition. Mieux vaut cibler une petite dizaine de maisons d’édition plus petites qui correspondent bien dans leurs lignes éditoriales au livre que vous avez écrit.
C’est très important de se renseigner longuement sur cette ligne éditoriale. Sinon, vous perdrez votre temps et votre argent à envoyer des manuscrits (enfin maintenant il s’agit de tapuscrits) qui ne seront peut-être même pas lus.
Là aussi, comme pour les grandes maisons, vous cèderez vos droits et vous aurez en échange des droits d’auteurs (de l’ordre de 10%).
Il faudra aussi se renseigner soigneusement sur la distribution qui sera faite de votre livre en librairie ou le référencement sur le net. Certains petits éditeurs vous accepteront peut-être plus facilement mais n’auront pas les moyens d’assurer une diffusion optimal de votre ouvrage.
Dans les deux cas, vous serez aussi mis à contribution pour faire des séances de dédicaces (10 livres vendus, 10 euros dans votre poche…). Et votre livre aura une durée de vie limitée.
3) Publier votre livre à compte d’Auteur :
Alors là, attention DANGER ! : si l’on vous demande une somme importante pour publier votre livre en l’acceptant tout de suite, surtout ne signez pas !
 Les annonces de ces maisons d’éditions à compte d’auteur fleurissent dans les magazines et autres publicités sur le net.  Non, seulement vous allez payer la fabrication de votre livre mais en même temps rémunérer celui ou celle qui prétend vous le publier.
4) Publier votre livre avec l’aide d’un éditeur « à la demande » :
Vous écrivez votre livre
Vous le proposez à l’éditeur « à la demande » qui ne fera pas de remarques sur son contenu dont vous serez responsable (sous réserves que vous ne publiez pas des écrits contraires à la loi et aux bonnes mœurs).
Là, vous gardez en général vos droits (différents contrats et prestations à bien comparer et étudier) et vous pouvez indiquer vous-même le prix de vente et donc votre marge.
L’éditeur se charge de vous attribuer un ISBN, de référencer votre livre sur différentes bases (internet, grands sites marchands etc.) et pour certains de proposer les services d’un distributeur si votre livre est commandé en librairie.
 On peut vous proposer différentes prestations payantes (relecture, aide pour le marketing qui vous choisirez si vous le souhaitez).
Vous touchez des droits d’auteur et être responsable de faire connaitre votre livre.
Avantages : vos livres ne sont imprimés que quand un client en commande un,(pas de stock, pas de gaspillage), ils sont disponibles des années si vous le souhaitez. Vous pouvez réactualiser la couverture ou faire des modifications très facilement.

Retour haut de page