Mes Recensions de Livres BoD : “Laurana, naissance d’une sirène” de Cindy Duhamel

 
Laurana, naissance d’une sirène

 
“Laurana, naissance d’une sirène” de Cindy Duhamel est paru chez BoD en mai 2015, format poche, 164 pages.
La couverture m’intrigue déjà, cette jolie jeune femme en fauteuil dont on voit le visage dans un miroir… l’auteure la compare à une “mise en abyme” (p.65), expression que je découvre 🙂 !
 
Une fois dans la lecture, je ne lâcherai que le livre que lorsque je l’aurai terminé ! Cet ouvrage est un concentré d’émotions à l’état pur…  Et cela pour trois raisons que je vais détailler et qui font que le livre est très original et que je vous le conseille vivement.
1) C’est un témoignage qui sonne “vrai” où l’on voit bien que l’auteure n’en rajoute pas et n’omet rien d’important.
2) Tout part d’un évènement dramatique : un chauffard qui provoque un incident et laisse Laurana paraplégique… Celle-ci évoluait dans le milieu du mannequinat et s’était présentée, entre autres,  à un concours de beauté “la Reine du muguet” à Compiègne avant ce terrible drame.
3) L’auteure du livre n’est autre que la propre sœur de Laurana, de six ans son aînée, professeur de français de profession.
 
Cindy, la sœur de Laurana, écrit “juste”, elle sait mettre en valeur la personnalité et le message de sa sœur. Elle décrit avec une grande sincérité les étapes par lesquelles passent Laurana, sa souffrance, sa révolte, sa dignité, son courage et son humour et la volonté  farouche de vivre ce qu’elle a à vivre et de témoigner que le handicap n’est pas premier dans sa vie même si elle doit faire avec, malheureusement : elle est d’abord Laurana avec la richesse de sa personnalité et des ses rêves… En même, temps, on perçoit bien dans le récit ce qu’implique le handicap dans la vie quotidienne : les transferts, les soins, les sondages, les douleurs… La vie n’est plus la même lorsque l’on se retrouve privé de l’usage de ses jambes …
 
J’ai beaucoup aimé aussi voir l’évolution des relations entre les sœurs, Cindy, “l’intellectuelle”  et Laura, qui axe plus sa vie sur le corps et l’apparence… Toutes les deux se rapprochent l’un de l’autre… deviennent si proches…
 
Cindy écrit de manière efficace, je retrouve avec plaisir des phrases un peu longues avec l’usage des points virgules, cela devient rare. elle note avec finesse, à la  page 100 ,que le chauffard, qui semble bien insensible à ce qu’il a provoqué, pourra, lui, “retrouver tout le confort de son chez lui bien adapté à sa validité” !
Son style est au service du témoignage fort qu’elle livre : si le passé simple est employé pour décrire des situations ou des états d’âmes passés, le présent tient une grande place : on est alors avec Laurana et Cindy, dans ce qui est vécu. Si Cindy nous tient tant en haleine, c’est aussi qu’elle n’omet rien, elle livre tout avec une précision quasi journalistique. Il faut remercier Laurana d’avoir laisser sa sœur entrer à ce point dans son histoire. Ce témoignage n’en a que plus de force…
 
Moi qui suis toujours attachée à la forme, à part quelques incohérences au niveau de l’usage des majuscules ou non dans les dialogues et quelques erreurs de typographie, je n’ai vu aucune faute d’orthographe 🙂  : honneur aux professeurs de français 🙂 !
 
Lisez  et offrez autour de vous “Laurana, naissance d’une sirène” vous y découvrirez un témoignage bouleversant et qui fera date !
Bravo à Laurana à qui je souhaite le meilleur pour le futur et un grand merci à  Cindy d’avoir eu l’idée lumineuse d’écrire : une collaboration fraternelle des plus réussies  et vraiment porteuse de sens 🙂 !
 
 
 
 
 
 

5 réflexions sur “Mes Recensions de Livres BoD : “Laurana, naissance d’une sirène” de Cindy Duhamel”

  1. Bonjour Isabelle, je naviguais sur la toile pour vérifier que mon livre n'était plus disponible, car il ressort en version augmentée et corrigée chez un "vrai" éditeur, et quelle ne fut pas ma surprise ( très agréable) de lire votre critique sur mon ouvrage. Je tiens à vous remercier très chaleureusement!! Vous avez percé à jour l'esprit du livre, vous avez mis en lumière les subtilités de mon écriture ( notamment avec les système de temps). Il est vrai qu'à la relecture j'ai trouvé quelques coquilles et quand même quelques erreurs d'orthographe 😉 Les éditions Jourdan sont passées par là et normalement le résultat final sera bien meilleur dans la nouvelle version. Je tenais aussi à signaler que votre critique est très bien écrite, le style est efficace, le vocabulaire très précis et recherché! Quel plaisir d'avoir encore des bloggeurs / bloggeuses tels que vous!Je quitte pour ma part l'autoédition pour une nouvelle aventure mais il faut bien dire que l'autoédition est un travail de tous les jours, très prenant, dans lequel on porte plusieurs casquettes et je félicite votre travail en ce sens! Cindy P.S : J'ai essayé de partager votre article sur ma page Facebook : "Laurana, naissance d'une sirène" mais sans succès.

  2. Mille Merci Cindy 🙂 ! je pensais que vous aviez eu la recension vous l'ayant signalée sur Facebook et qq m'avait répondu ? Ravie que vous puissiez diffuser votre livre d'une autre manière qui vous convient mieux. A bientôt 🙂 ! isabelle

  3. Pour le partage sur Facebook, j'avais partagé la recension sur la page du livre, je vois qu'elle y ait toujours (à droite en petit) sinon il faut la reprendre sur ma page (et si besoin me demander comme amie, je ne vous trouve pas il y a trop de Cindy avec le même nom 🙂 )

  4. Je ne maîtrise pas encore facebook! Effectivement je découvre les messages à droite, ce n'est pas moi qui vous ai répondu , ma soeur gère aussi la page …continuez ce que vous faites,c'est super! Vous avez aussi beaucoup de finesse dans l'analyse de textes ( parole de prof de français dont l'explication de textes est la spécialité!)Dès ce soir j'essaie de mettre votre travail en valeur sur ma page ( mon mari vient de m'offrir une tablette avec laquelle je devrais pouvoir faire des miracles 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.