Les auteurs potaches

      Les salons littéraires sont l’occasion de rencontrer et d’échanger avec ses lecteurs, ou ceux qui le deviendront, et c’est vraiment très enrichissant.
     Mais ils sont aussi l’avantage de pouvoir sortir l’écrivain de sa solitude et de parler avec ses pairs. Quel plaisir et quelle richesse d’échanger, souvent longuement, lors des repas pris en commun ou pendant les moments de creux,  avec ses voisins auteurs.
     A Commelle-Vernay, j’ai particulièrement découvert et apprécié trois auteurs et, je l’avoue, nous nous dissipâmes un peu – beaucoup ?:) !!- à certains moments… 
     La diversité de nos publications et de nos intérêts n’empêcha pas une alchimie très amicale de s’établir.
       Il s’agit de Mireille Chambon, biographe,  Jean-Paul Nomade, historien et Daniel Tabard (qui signe) qui relate son témoignage.
        Dans le prochain billet, je vous présenterai avec bonheur les ouvrages tous plus passionnants les uns que les autres de ces doctes auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.